Les musées de la Route de Caesaraugusta

0
Posted 13 février, 2019 by zaragozaturismo in Culture

Lors de votre séjour à Saragosse, nous vous proposons un voyage à travers le temps pour retourner aux origines de notre ville, une époque de splendeur à découvrir grâce aux musées de la Route de Caesaraugusta.

Notre ville fut la seule ville romaine à jouir du privilège de porter le nom complet de l’empereur Caesar Augusto. La date de fondation de Caesaraugusta se situe en l’an 14 av.JC, peut-être coïncidant avec le cinquantième anniversaire de l’empereur le 23 décembre.

La période de splendeur de la ville, au cours de laquelle furent réalisés de grands travaux publics, eut lieu au cours des siècles I et II ap.JC. Les musées consacrés au Forum, Port fluvial, Thermes publiques et Théâtre configurent la Route de Caesaraugusta un itinéraire grâce auquel il est possible de connaître le centre politique et les bâtiments publics de la ville romaine et faire revivre les sites dans lesquels eut lieu l’activité commerciale, économique, politique et sociale, culturelle et religieuse de la colonie romaine.

 

Musée du Forum de Caesaraugusta

Situé sous le sol de l’actuelle plaza de la Seo, il abrite dans son emplacement d’origine les vestiges archéologiques trouvés lors des fouilles menées au cours des années 1988-1991 dans cette zone de la ville.

Les structures architecturales connues correspondent à deux étapes successives du Forum de la colonie. De l’étape de fondation de la ville romaine, la plus ancienne, se conservent les vestiges d’un marché : les conduits d’eau potable, un réseau d’égouts avec ses petits ruisseaux et quelques murs de magasins.

De l’étape postérieure, de la fin du siècle I av.JC, pendant l’époque d’Auguste et achevé durant les premières décades du siècle I à l’époque de Tibère, et fruit d’une formidable expansion, se conservent les vestiges d’un Forum plus spacieux: un grand égout, les canaux et les fondations d’un secteur du portique et ses locaux contigus, situés à l’extérieur du forum.

Les grandes structures du Forum continuent dans le musée tout proche, celui du Port fluvial, qui abrite un escalier par lequel on pouvait accéder à la rive de l’Èbre, où se trouvait le port de la ville romaine.

 

Le musée du port Fluvial de Caesaraugusta

Lors de la démolition de vieux bâtiments en 1989, furent découverts les restes de structures architecturales qui forment la limite nord-est de ce que fut le grand Forum de Caesaraugusta.

Dans cette section du Forum, l’ensemble monumental conservé, daté entre la fin du  avant J.-C. et le siècle I après J.-C, est composé d’une série d’ouvertures appartenant à une façade spectaculaire d’arcades orientée vers le fleuve, qui permettait l’accès entre les quais et la place du grand forum de la ville.

Dans l’une des clefs de voûte de ce secteur furent préservées les marques de taille de pierre faites par ses constructeurs : des soldats de la Légion VI Victrix et X Gémina, fondateurs avec la légion macédonienne IV, de la ville de Caesaraugusta.

 

Musée des thermes publiques de Saragosse

Dans le centre de l’axe urbain formé par les grands bâtiments publics romains (Forum et théâtre) furent érigées des thermes publiques en actif depuis le 1er siècle av. J.-C. jusqu’au début du IVème siècle.

Les premiers vestiges des thermes furent découverts en 1982, lors de travaux dans les rues San Juan et San Pedro. Après la découverte de ces vestiges, la zone d’excavation fut élargie au terrain proche où furent récupérés d’autres vestiges de ce grand complexe thermal.

Les installations possédaient diverses pièces : vestiaires, salles chaudes, tempérées, et froides, gymnase…Ont été conservées les restes de latrines qui furent démolies pour construire une grande piscine à colonnades en plein-air.

Le musée du théâtre de Caesaraugusta

La découverte du théâtre romain en 1972 fut fortuite, au début de la construction d’un nouveau bâtiment dans la rue Verónica. Celui-ci est le monument romain le mieux conservé de la ville.

Après plusieurs campagnes archéologiques, la ville de Saragosse assuma la dernière étape des fouilles de 1998 à 2002, date à laquelle commença la construction du musée.

Pendant plus de deux cents ans, il fut lieu de rencontre, de divertissement et de vie sociale et exerça un rôle important dans la transmission des valeurs culturelles, politiques et religieuses de l’Empire romain.

Son emplacement sur le point culminant de la ville lui permettait de dominer un axe urbain monumental, depuis l’Èbre jusqu’au Coso.

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies