Les anciennes portes de Saragosse I

0
Posted 6 avril, 2017 by zaragozaturismo in Histoire

Saragosse eut 12 portes au cours de son histoire, même si aujourd’hui il n’en reste plus qu’une debout, la porte du Carmen. Des peintures murales, monuments, et noms de rues et magasins de la ville rappellent cette histoire.

Au cours de l’époque romaine, il y avait quatre portes situées aux extrémités du cardo et du decumanus, une à chaque point cardinal. Ces mêmes portes furent également utilisées au cours de la période musulmane et durant le Moyen Age.

Lors de l’expansion de la ville furent créées d’autres portes, voici les 6 premières !

 

Porte de l’Ange. Également appelé porte du pont ou d’Alcantara. Elle occupe l’espace de la porte romaine du nord détruite lors des Sièges et finalement démolie en 1867. Elle fut appelée ainsi parce qu’elle était couronnée d’une sculpture d’ange gardien, œuvre de Gil Morlanes.

Porte de Valence (voir ci-dessus). Porta Romana ou porte Bab al – Quibla à l’époque musulmane. Située à l’ouest de la muraille, aujourd’hui reste une peinture murale en sa mémoire dans le quartier de La Magdalena

Porte Cinegia. Elle se trouvait à l’emplacement de l’actuelle Plaza España et était la porte sud de l’enceinte romaine. Actuellement, il existe un centre commercial et un marché gourmet avec son nom.

Porte de Toledo

Porte de Toledo. Son origine provient de l’époque romaine. À l’époque musulmane, elle s’appelait Belkala porte ou porte Bad al – Yanud. C’était un arc de pierre taillée soutenu par deux tours crénelées depuis lesquelles partait la muraille et ses portes étaient en fer. A partir de 1440, ses tours furent converties en prison. En 1842, cette porte était en ruine et s’est effondrée. Aujourd’hui une peinture murale dans la rue Manifestación la rappelle.

Porte du Soleil. Également connue sous le nom de La Portaza. Elle se composait d’une seule arche de pierre taillée. Elle avait plusieurs marques de balle datant de la guerre d’indépendance. Elle fut démolie en 1868. Aujourd’hui, une peinture murale la rappelle dans la rue Asalto, ainsi qu’un rond-point à son nom.

Porte du Duc

Porte du Duc. Située sur la Plaza de San Miguel, elle fut ouverte lors de l’inauguration du chemin de fer Madrid-Saragosse en mai 1856, pour commémorer la visite du général Espartero à la ville. Elle fut démolie en 1919.

 

 

 

 

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies