Le Troubadour. Une histoire d’amour de Saragosse au monde

0
Posted 2 février, 2017 by zaragozaturismo in Culture

L’amour ne connaît aucune frontière et Saragosse possède l’une des histoires d’amour les plus connues dans le monde entier. Connaissez-vous l’opéra Il Trovatore de Giuseppe Verdi ? Et bien son intrigue a lieu dans une des tours du Palais de l’Aljafería. Celle-ci est connue comme la tour du Troubadour, de forme rectangulaire. Elle fut construite entre les IXème et Xème siècles à des fins défensives. Elle servit d’inspiration à l’écrivain Antonio García Gutiérrez pour son drame romantique « Il Trovatore », dont la première eut lieu le 1 mars de 1836 au Teatro del Príncipe de Madrid. Cette représentation fut une des fonctions théâtrales les plus acclamées de tous les temps.

Patio des orangers. Palais de La Aljafería, Saragosse

L’œuvre raconte l’histoire de Manrique de Lara, troubadour de profession, qui fut élevé par une gitane, même si son sang appartenait à la noblesse de Saragosse. Il tomba amoureux de Leonor, une jeune femme de la Cour de La Aljafería. Antonio Artal, frère du premier, était également amoureux de la même jeune femme mais aucun des frères ne connaissaient ce fait.

Leonor choisit Manrique et Antonio, par jalousie, fit que la jeune fille soit enfermée dans un couvent. Mais le troubadour l’enleva et ils fuguèrent ensemble. Le couple vécut heureux jusqu’à ce qu’ils furent retrouvés : Manrique fut arrêté et emmené à la tour de La Aljafería, où il fut condamné à mort et exécuté. Depuis cette époque, la tour est connue comme « la tour du Troubadour ».

La mort de Manrique provoqua le suicide de Leonor. L’histoire ne fut pas beaucoup mieux pour son autre prétendant, Antonio, car la gitane lui raconta qu’il avait tué son propre frère, et celui mourut inconsolable quand il apprit la nouvelle.

C’est sur cette œuvre du dramaturge espagnol, que le célèbre compositeur italien Giuseppe Verdi se basa pour écrire son livret d’opéra « Il trovatore », dont la première eut lieu au Teatro Apollo de Rome le 19 janvier 1853.

Si vous venez à Saragosse, visitez le Palais de l’Aljafería pour connaître le lieu qui a inspiré ces artistes à écrire des œuvres romantiques qui ont ébloui le monde.

 


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response


(required)

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies